Papier de position sur la Migration

Papier de position sur la Migration

Créateur: hbs-rabat. Tous droits réservés

Dans le cadre de ses activités de la migration et du Forum Global de la Migration et le Développement organisé par le Maroc et l'Allemagne à Berlin, la Fondation Heinrich Böll Afrique du Nord Rabat a organisé un programme d'échange du 28 Juin au 1er juillet 2017 entre la société civile marocaine active dans le domaine des migrations et les décideurs allemands travaillant sur ce dossier. Le programme d'échange a été l'occasion de présenter un document de synthèse préparé par la société civile marocaine.

Le papier de position a été élaboré sur la base d'idées et de discussions réunies au cours d'un atelier de deux jours sur les politiques migratoires de l'UE par différents acteurs de la société civile provenant de différentes régions du Maroc. L'objectif de ce document est de refléter la vision des acteurs de la société civile sur une vision de l'agenda politique de l'UE au Maroc.

L'atelier a été animé par un expert dans le domaine basé à Bruxelles qui a expliqué comment fonctionnent les processus décisionnels de migration de l'UE. Deux mois plus tard, un jeu de simulation sur la prise de décision dans l'Union européenne a été mené avec certains des acteurs et de nouveaux acteurs pour comprendre les négociations au sein de l'UE et entre l'UE et les pays de transit. Le document se compose de différents points:

  • La reformulation du discours européen, qui est également repris dans les accords de partenariat avec le Maroc. Dans les priorités, le respect des droits humains doit être assimilé au contrôle des frontières, de sorte que le partenariat puisse avoir un effet positif sur le processus législatif en cours au Maroc;
  • Des engagements de solidarité pour réduire la charge du Maroc. En augmentant l'accueil volontaire des réfugiés en Europe et en facilitant l'entrée légale dans les enclaves de Ceuta et Melilla, suivant les recommandations du Commissaire européen aux migrations;
  • Soutien financier et technique à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d'Immigration et d'Asile au Maroc, à travers la promotion de projets sociaux, notamment l'accès aux droits, et à travers des programmes de renforcement des capacités de l'administration et des institutions marocaines;
  • Des accords facilitant la mobilité des Marocains entre le Maroc et l'Union européenne (UE);
  • Pratiques et programmes associant la société civile marocaine dans toute sa diversité.

Au cours du programme les participant (e)s ont eu l'occasion d'échanger leurs idées et de rencontrer.

Les participant(e)s ont eu l'occasion de rencontrer des députés du Parti Vert allemand, des acteurs des droits humains tels que DIMR (Institut Allemand des Droits Humains) et SWP (Institut Social et Politique), les ambassadeurs, et d'autres organisations impliquées dans les activités de migration et de réfugié(e)s. Ainsi, les décideurs allemands et européens reconnaissent l'importance des droits humains des migrant(e)s et réfugié(e)s marocain(e)s et non marocain(e)s.

Pour lire le papier de position : papier_de_position.pdf

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire