Heinrich-Böll-Stiftung

70 ans de Droits Humains. Indivisibles. Inaliénables. Universels.

 

La Déclaration universelle des droits humains a été adoptée il y a 70 ans. Elle proclame les humains égaux en dignité et en droits. Cette déclaration fondamentale normative a constitué le point de départ d’un système de protection politique, civique, social, économique et culturel des droits humains après la Seconde Guerre mondiale. Une bonne raison, a priori, de célébrer cette date anniversaire. Toutefois, les droits humains subissent aujourd’hui des pressions considérables. La Heinrich-Böll-Stiftung travaille avec des partenaires dans le monde entier pour que la démocratie, la dignité et la liberté deviennent une réalité pour tout un chacun et que les droits humains soient défendus et puissent progresser partout où cela est possible. La trilogie Droits humains, démocratie et développement durable est la pierre angulaire de notre travail.

By Barbara Unmüßig

Bienvenue !

Heinrich-Böll-Stiftung est une fondation politique Allemande à but non-lucratif affiliée au parti vert qui travaille en partenariat avec la société civile. Nous œuvrons pour un développement démocratique et durable. Le bureau de Rabat a ouvert en 2014.

Au Maroc, nos axes de travail fondamentaux sont : l’écologie, le développement durable, la démocratie et les droits humains. Nous accordons une attention particulière à la ‘démocratie genre’ qui garantit l’émancipation sociale et l’égalité des droits pour tous. Pour concrétiser ces objectifs, nous développons des partenariats stratégiques avec différents acteurs – notamment avec des associations de la société civile. En collaboration avec des organisations partenaires locales, le bureau de Rabat vise à initier des débats publics sur les questions politiques, sociales et culturelles et de renforcer le dialogue entre les différents acteurs politiques, et cela à travers une approche holistique et participative.

Qui sommmes-nous

Nouveaux articles et Publications

Perspectives #15 - Unboxing the Game: the Obvious & the Obscure

pdf
Dossier

Politics are brimming with metaphoric references to games – be it the famous “Great Game” as the diplomatic confrontation of great powers in Asia at the beginning of the 20th century was referred to, the understanding of strategic moves in a region as a “chess board,” war “theatres” or references to the “players,” the strong of them framed as “actors,” the weak as “pawns”, or the crazy ones behaving like “wild cards.”

Discover Böll