Ecologie et Durablité

Le bureau de Rabat de la Fondation Heinrich Böll vise à participer à la construction d’un modèle de société durable, équitable, basée sur une gouvernance transparente et démocratique des ressources naturelles au Maroc.

A travers ses projets de la composante « Écologie et Durabilité », la Fondation souhaite accompagner la société civile, les chercheur/ses et les institutionnel/les dans le processus de durabilité dans lequel le Maroc s’est inscrit en se focalisant sur trois axes majeurs : le changement climatique, la gouvernance des ressources naturelles et les politiques énergétiques.

Articles et publications

Appel à candidatures : Reportage sur la gestion des terres au Maroc

Couverture de l'Atlas du Plastique

Atlas du Plastique

Publication

Réalisée par le bureau de Rabat de la Fondation Heinrich Böll, en coopération avec les bureaux de Paris, Dakar et Tunis et avec l’association Zero Zbel, cette édition entent rendre compréhensible au public Marocain le contexte, les interrelations et les effets de la crise mondiale du plastique et expliquer les conséquences et les implications qui en découlent pour le Maroc.

Atlas de l'Océan

Articles et publications

Regards croisés sur la transition énergétique et le rôle de la société civile dans le changement de politiques en Allemagne et au Maroc

Transition énergétique : comment fait l'Allemagne?

À travers une étude précise et factuelle, Vincent Boulanger, journaliste installé en Allemagne et spécialiste des énergies renouvelables, nous aide à comprendre l’Energiewende : ses origines, ses succès, ses échecs et les zones d’incertitude. À l’heure où la France est à l’aube d’un choix décisif pour son avenir énergétique, à savoir la prolongation et donc la rénovation de son parc nucléaire ou l’amorce d’une véritable transition énergétique, il nous donne tous les éléments pour tirer des leçons de l’expérience allemande.

Articles et publications

De la COP21 a la COP22 Bilan et perspectives pour le Maroc

La 21ième Conférence des Parties (COP21) à Paris en 2015 était une COP très importante, si ce n’est pas une des plus
importantes de ces dernières années : l’adaptation de l’Accord de Paris sur le climat a fait surgir l’espoir universel
de réussir un reversement du réchauffement du climat.