Les bonnes pratiques de la transformation écologique et sociale en Afrique

Une idée, ça commence petit. Mais une fois qu’elle se diffuse, elle peut tout transformer. D'où viennent ces bonnes idées qui ont le pouvoir de rendre le monde meilleur? Rarement issues des ministères ou des bureaux de planification, elles naissent au sein des communautés locales, portées par des citoyens ingénieux qui cherchent à améliorer leur quotidien. Face aux enjeux du développement durable, la société civile africaine recèle un fort potentiel pour générer de nouvelles solutions, généralement mieux adaptées aux problèmes socio-écologiques locaux puisqu’elles émanent directement des populations concernées.

À travers cette publication, la Fondation Heinrich Böll cherche à valoriser les bonnes pratiques de la transformation écologique et sociale en Afrique. Développées au sein d’associations ou d’écoentreprises, ces différentes initiatives citoyennes portent sur la transition énergétique, l’agroécologie, le développement urbain participatif, la gouvernance des ressources naturelles et la gestion des déchets. Autant d’expériences qui montrent comment les pays africains peuvent façonner leur mutation écologique de façon durable, juste et participative.
S'inspirer du passé pour mieux gérer les ressources en eau

S'inspirer du passé pour mieux gérer les ressources en eau